EFFETS DE L’EAU TRAITÉE AVEC Esencial Emo

EXTRAIT DE L’ÉTUDE

ANALYSE CELLULAIRE « LIVE AND DRIED BLOOD »

Auteur : Rosa López-Monís

Biologiste moléculaire, Master dans l’analyse clinique, Master en nutrition et alimentation thérapeutique et expert en microscopie cellulaire.

 

INTRODUCTION

Cette étude a pour objectif de découvrir les possibles effets exercés par l’eau énergétisée avec Esencial Emo sur le sang des deux patients s’étant soumis à l’analyse.

 

MATÉRIEL ET MÉTHODES

Une expérience contrôlée a été réalisée sur deux patients : un homme âgé de 28 ans de race latine en bonne santé et une femme de 57 ans de race blanche atteinte d’une thyroïdite atypique de Huelva et une fibromyalgie. Avant l’étude, tous les paramètres de leur évaluation biochimique et de leur hémogramme sont normaux. Pendant un mois et demi, ils ont été soumis à 10 analyses cellulaires ayant permis d’évaluer les paramètres suivants :

Empilement et mobilité des globules rouges
  • Agrégats plaquettaires
  • Qualité de la série rouge et blanche
  • Qualité du plasma
  • Paramètres de coagulation
  • Tout autre paramètre d’intérêt
  • Dans le cadre de l’étude, nous avons disposé du matériel suivant : lames, couvre-objets, lancettes, microscope optique de 20 000 grossissements avec une puissante source de lumière (près de 150 Watts) et autres objets, en particulier de champ sombre, contraste de phases et lumière directe sur champ sombre et contraste de phases. Le fluide corporel analysé était le sang des deux patients.

    La mesure servant à évaluer les changements a été l’observation directe du sang réalisée par le microscopiste. L’étude a été effectuée dans le cabinet de consultation, à chaque fois le matin, environ deux heures après le petit-déjeuner.

     

    RÉSULTATS

    Au cours des 15 premiers jours de consommation de l’eau, nous avons constaté une amélioration de l’empilement des globules rouges, ce qui a entraîné une meilleure oxygénation des tissus et une meilleure qualité du plasma, ainsi qu’une augmentation du tissu endothélial et des parasites. Ces paramètres se sont normalisés et sont restés stables pendant le reste de l’étude, qui a duré 45 jours. Les autres paramètres n’ont pas présenté de différences importantes.

    Patient 1. Homme de 28 ans.

    ANALYSE DU SANG VIVANT (LIVE BLOOD)

    Avant de boire de l’eau énergétisée avec Esencial Emo.

    sangre_antes_emo

    Des agrégats érythrocytaires sont observés. Les globules rouges se regroupent en formant une masse en raison du changement de polarité de la cellule et de la perte de la charge superficielle négative. C’est une symptomatologie de désorganisation du plasma acide en raison de laquelle les globules rouges se collent entre eux.

    Après absorption d’eau énergétisée avec Esencial Emo:

                                                              jours 2 à 30 de l’étude

    Nous avons été surpris de constater que deux jours seulement après avoir commencé à boire de l’eau traitéele sang vivant semblait beaucoup plus sale. En effet, des parasites, des cristaux et un empilement de la série rouge ont été observés.

    Au cours des 30 premiers jours, le sang est devenu progressivement plus sale, avec davantage de parasites et de restes de l’endothélium. Cette augmentation de la charge toxique dans le sang peut provenir de l’augmentation de la détoxification probablement due à l’eau traitée avec Esencial Emo.

    sangre_primera_semanasangre_15_dias
    Échantillon première semaine. Cristal jaune lié à la putréfaction de protéines animales. Empilement de globules rouges.Échantillon après 15 jours. Microfilaire d’helminthe.

     

    Patient 1. Homme de 28 ans.

    ANALYSE DU SANG VIVANT (LIVE BLOOD)

    Après avoir commencé à boire de l’eau énergétisée avec Esencial Emo :sangre_15_dias_2

    jours 30 à 45 de l’étude

    C’est entre un mois et un mois et demi que l’on peut observer le changement le plus important pour ce qui est du mouvement des globules rouges, qui entraîne une amélioration de l’oxygénation des tissus et par conséquent de tout ce que cela comporte. On observe les globules rouges qui résident librement dans le plasma.

    L’augmentation du tissu endothélial et des parasites au cours des 15 premiers jours de l’absorption d’eau est revenue à la normale au bout de 30 jours, et leur niveau est demeuré stable pendant le reste de l’étude, soit 45 jours au total (patients 1 et 2).

     

    ANALYSE DU SANG COAGULÉ (DRIED BLOOD)

    sangre_seca_1sangre_seca_2
    Sang sec avant l’absorption de l’eau énergétisée. On observe une mauvaise qualité de la fibrine et une rupture du réseau.Le sang coagulé ne présente pas de changements importants.

    Patiente 2. Femme de 57 ans.

     ANALYSE DU SANG VIVANT (LIVE BLOOD)

    Avant de boire de l’eau énergétisée avec Esencial Emo

    sangre_sinemo_57

    On observe des restes d’endothélium et de parasites, ainsi qu’un empilement de globules rouges.

    Après absorption d’eau énergétisée avec Esencial Emo :

                                                             jours 3 à 30 de l’étude

    Trois jours après avoir commencé à boire de l’eau énergétisée avec Esencial Emo, nous avons observé que la charge parasitaire et fongique de la patiente a considérablement augmenté, de même que la toxicité dans le plasma.

    Après 21 jours, et après une augmentation de la toxicité dans le plasma, la patiente a présenté une amélioration importante pour ce qui est de l’empilement et du mouvement des globules rouges, de même qu’une diminution de la charge toxique du plasma.

     sangre_conemo_57_ sangre_conemo_57
    Au cours des premières semaines, on observe une augmentation de la toxicité, l’apparition de symplastes et de restes de déchets non éliminés.On observe également des cristaux de graisse et un empilement extrême des globules rouges.

     

    Patiente 2. Femme de 57 ans.

    ANALYSE DU SANG VIVANT (LIVE BLOOD)

    Après absorption d’eau énergétisée avec Esencial Emo :
    Globules rouges, hématies libres dans le plasma
    sangre_emo_30_40dias_57

    jours 30 à 45 de l’étude

    Un mois et demi plus tard, on a pu observer une amélioration de l’empilement des globules rouges, ainsi qu’un plasma plus propre.

    ANALYSE DU SANG COAGULÉ (DRIED BLOOD)

     sangre_seca_3 sangre_seca_4
    Sang sec avant l’absorption d’eau énergétisée. On observe des piscines claires qui indiquent une absence de protéines. Elles représentent la désorganisation cellulaire et l’activité toxique résultant de l’installation d’acides.Lors de la coagulation à 45 jours de l’absorption d’eau énergétisée, on constate une légère amélioration des lagunes, de taille plus réduite.

     

    DISCUSSION AUTOUR DES RÉSULTATS

    Après avoir commencé à boire de l’eau énergétisée avec Esencial Emo, les deux patients ont présenté une nette détérioration de la qualité du sang vivant, qui s’est accompagnée d’une augmentation de la charge parasitaire et fongique.
    On a également observé une activation de la phagocytose neutrophile, en particulier chez la patiente 2, qui a pu être provoquée par l’augmentation de la charge toxique dans le sang, susceptible de provenir de l’augmentation de la détoxification, probablement due à l’eau traitée avec Esencial Emo.
    La plus grande amélioration chez les deux sujets a été constatée au niveau de l’empilement et du dynamisme des globules rouges, qui étaient statiques et empilés chez les deux patients.

    D’autres paramètres tels que le régime alimentaire, le stress, des habitudes toxiques, la pollution, etc. susceptibles d’avoir une incidence n’ont pas été pris en compte dans le cadre de cette étude.
    Il a toutefois été demandé aux patients de ne pas changer leurs habitudes alimentaires et quotidiennes afin de ne pas interférer avec l’étude.

     

    CONCLUSION

    Après avoir bu de l’eau énergétisée avec Esencial Emo pendant 45 jours, les deux patients ont présenté une amélioration de l’empilement et du mouvement des globules rouges, ce qui a amélioré la circulation et l’oxygénation des tissus.

     

    ANNEXE

    RÉFÉRENCE MÉTHODOLOGIQUE

     
    L’analyse cellulaire est fondée sur le test de sang vivant et de sang sec, ou HLBO, décrit par Robert Bradfort et dans lequel on analyse le sang vivant, sans aucune teinte ni altération physique, fraîchement prélevé par ponction capillaire sur l’index de la main droite du patient selon un protocole établi.
     

    ANALYSE DU SANG VIVANT (LIVE BLOOD)

    Le sang vivant en bonne santé devrait présenter des globules rouges résidant librement dans leur propre espace, sans se superposer ni se regrouper, se repoussant en douceur en raison de leur charge négative, et uniformes du point de vue de la taille, la forme et la couleur.

    sangre_globulos

    Le plasma du sang qui entoure la cellule doit être clair et sans parasites, bactéries, levures, moules, champignons, cristaux et autres masses flottantes indésirables.

     

    ANALYSE DU SANG COAGULÉ (DRIED BLOOD)

    Le sang coagulé en bonne santé doit présenter lors de l’évaluation une certaine consistance dans l’entrelacement des lignes de fibrine (comparables à une toile d’araignée).
    Sa couleur devrait être uniformément brillante. La perte de couleur indique une acidité dans les tissus du corps.
    Les piscines claires indiquent une absence de protéines et reflètent la gravité et la désorganisation cellulaire et l’activité toxique, résultat de l’installation d’acides dans le corps, qui sont à l’origine d’une irritation et/ou d’une inflammation ou d’une condition dégénérative.

     

     

     

     

    lmonisymasquedietas@gmail.com

    www.masquedietas.es